L'humidificateur Hygro+ de Babymoov

11.7.18


J'avais vraiment hâte de vous partager ce must-have de toute maman angoissée à l'idée d'une bronchiolite ou de toute autre maladie respiratoire ! Ou de toute maman soucieuse de l'environnement dans lequel évolue son bébé. La pollution intérieure est un tel fléau !

D'ailleurs en parlant de maladie infantile flippante, Callie sort à peine d'une vilaine laryngite, je ne vous explique pas le flip, une toux comme je n'en avais jamais entendu (et pourtant, dans mon métier d'ass-mat, je peux vous dire que j'ai eu un sacré panel) qui m'a rapidement fait croire, à tord à une coqueluche (Callie aura son hexavalent seulement à la rentrée prochaine). Bref on a filé aux Urgences. Et nous sommes rentrées avec du Célestène (que nous avons réussi à éviter grâce à l'utilisation de diverses HE adaptées dans le diffuseur). Les bains de vapeur nous avaient été vivement recommandés, le plus régulièrement possible. Donc l'humidificateur a tourné à fond durant 3 jours, et quel soulagement d'en avoir un tel que celui ci !

Ses avantages :
- indique la température et l'hygrométrie via un affichage digital
- veilleuse aux couleurs multiples de différentes intensités (ici le rouge est top pour la nuit car le plus sombre possible, idéal pour aller lui donner une téter sans en toute sécurité sans la réveiller plus que ça), nous pouvons mettre également toutes les couleurs en défilement !
- capacité telle qu'il peut fonctionner pendant 22h d'affilées (c'est ce qui m'a fait choisir celui-ci et pas un autre)
- coupole spéciale pour la diffusion froide d'huiles essentielles
- mode de réglage spécifique pour tourner en automatique dès que le seuil d'humidité enregistré est trop faible
- sa buse de diffusion rotative à 360°
- sans oublier, le design en forme de goutte-d'eau bien sûr ! Il enjolive une pièce de ses jolies formes




Les consignes liées au Nesting, qui vise à créer et protéger un intérieur sain (notre intérieur serait même plus pollué que l'extérieur...) pour bébé indique clairement qu'il est nécessaire de garder un intérieur dont l'humidité est comprise entre 30% et 50% d'humidité. Les intérieurs secs entretiennent et favorisent les maladies respiratoires de l'enfant s'il en souffre, à l'inverse un environnement trop humide est propice au développement des acariens et de la moisissure, eux aussi entretenant ces maladies respiratoires. Le contrôle de l'hygrométrie permet donc de vérifier que l'environnement autour de l'enfant assure sa santé et donc permet d'assainir l'air au besoin.

Bien sûr, à ces consignes de prévention s'ajoutent celle de ne pas fumer à l'intérieur de la maison, d'aérer 10 min par jour chaque pièce, de n'utiliser aucun aérosol laissant des polluants toxiques en suspension dans l'air et de ne pas utiliser d'insecticide.

A bats les virus !!!!

Bavardages

Bavarder :